Une bonne connaissance de sa propre anatomie, ainsi que de celle du sexe opposé, est très utile.  Bien des problèmes viennent du refus inconscient, mais combien réel, de son propre sexe ou du sexe de l'autre.  Connaître les zones érogènes génitales et toutes celles, réparties sur le corps, permet les jeux préalables, les caresses non génitales, indispensables à la réalisation d'une vie sexuelle épanouie.  Bien des couples résument la préparation à quelques caresses et attouchements uniquement génitaux, et c'est insuffisant.