Exister, respirer, sentir, vivre, éros, thanatos tout  nous arrive et il y a tout à apprendre.... même si nous avons de nos anciens ancêtres de bonnes bases de vie et survie. 

Le message précédent  consacré à l'apprentissage de l'eau et de la voile est un symbole de ce qui nous compose depuis le début de notre vie. nous commençons par le  liquide amniotique dans notre création en auto suffisance. 

Encore plus que le jeune animal, le petit d'homme naît dans une situation de  « prématurité » en ce qui concerne la maîtrise subjective du corps. Plutôt que de s'attacher aux concepts selon lesquels la  « libido » investirait successivement la zone orale, la zone des émonctoires et les comportements agressifs, puis la zone génitale, il paraît plus authentique  d'envisager  un investissement subjectif progressif de structures anatomo- physiologiques

On peut lui distinguer deux stades pour cette préparation érotique.

Pendant  la première  enfance, la pratique  est à la fois sporadique  et innocente.

Pendant la deuxième enfance les freudiens décrivaient jusqu'à la puberté, une période de latence, de désintérêt pour la sexualité sous ses différents  aspects. cette notion peut être contestable.

à suivre